Le Podauditeur podcast

mercredi, mai 03, 2006

Podcasts & Nous édition 5 : avec Caroline Mignot

Pour vous guider dans cette écoute, voici le conducteur l'interview :

L'intro

rue de Seine ParisSalut à toute et à tous, podauditrices, podauditeurs, heureux de vous retrouver pour ce nouveau numéro de « Podcasts & Nous ». Printemps oblige, cette 5ème édition est réalisée en décor naturel. En effet je me trouve à l’angle du boulevard Saint-Germain et de la rue de Seine, au cœur de Paris dans le 6ème arrondissement et je m’apprête à rejoindre mon invité Caroline Mignot dans un café qui répond au nom de « La palette ».



rue de Seine ParisCaroline est critique gastronomique et nous propose depuis quelques semaines un podcast consacré aux meilleures tables parisiennes. Ce podcast qui répond au nom de « Table à découvert » est réalisé en collaboration avec Thomas Plessis et nous propose semaines après semaines des lieux ou manger rime avec plaisir ! Avec Caroline nous aborderons bien entendu la genèse de ce projet mais également son métier de critique et la gastronomie au sens général du terme.


rue de Seine ParisJe vous invite donc à pousser avec moi la porte du café « La Palette » de vous attabler avec Caroline ...







L'extrait :
Extrait de l’émission du 21 février 2006 sur le restaurant « Les Papilles ».

Chapitre 1 :
Bonjour... Que t'inspire ce type de lieu Caroline ?



Chapitre 2 :

Avec « table à découvert », le premier podcast francophone de critiques gastronomiques, as-tu la sensation d'être à l'origine d'un nouveau concept ?

Chapitre 3 :
Ce podcast est produit en collaboration avec Play6. Peux-tu nous expliquer comment est né ce projet ?

Chapitre 4 :
L'information dans le domaine de la gastronomie reste très subjective. « On ne mélange pas les goûts et les couleurs » dit-on communément. Essayes-tu de rester objective ou préfères-tu jouer la carte de la subjectivité au maximum ?

Chapitre 5 :
Dans ton podcast tu mets en scène de vraies tranches de vie de l'arrivée au restaurant jusqu'au dessert. Construis-tu la structure de tes épisodes à l'avance ou te laisses-tu porter par l'instant présent de ces moments en essayant de te laisser surprendre ?

Chapitre 6 :
On parle beaucoup de « Fooding » ces derniers temps pourrais-tu nous expliquer à quoi correspond ce phénomène ?

Chapitre 7 :
L'atmosphére d'un lieu joue-t-il un rôle important dans le plaisir de déguster un plat?


Chapitre 8 :
« Bien manger » n'est pas toujours synonyme de « manger équilibré ». Les plaisirs de la table paraissent même parfois antinomiques avec la diététique. Pourrait-on un jour imaginer le plaisir de la table avec des menus diététiquement équilibrés ?

Chapitre 9 :
En suivant tes podcasts, on mange rarement pour moins de 30 € par personne, penses-tu qu'a Paris, pour manger bien, il faut forcement avoir un porte-monnaie bien rempli ?

Chapitre 10 :
En suivant tes podcasts, on mange rarement pour moins de 30 € par personne, penses-tu qu'a Paris, pour manger bien, il faut forcement avoir un porte-monnaie bien rempli ?

Chapitre 11 :
A travers ton podcast, tu conseilles les podauditeurs dans leur choix de sorties gastronomiques. Dans ton entourage, te fait-on également découvrir de nouveaux établissements ? Te laisse-tu facilement convaincre d'aller manger dans tel ou tel établissement ou as-tu des critères rédhibitoires ?

Chapitre 12 :
Tu travailles, pour des raisons qui semblent évidentes, de façon la plus anonyme possible. Est-ce que cet anonymat n'est pas parfois pesant ? ne gâche-t-il pas parfois ton plaisir ?

Chapitre 13 :
Le podcast est-il, selon toi, un nouveau vecteur de l'information et de communication, notamment dans le domaine de la gastronomie ?

Chapitre 14 :
Avec ce projet de podcast, quelle cible vises-tu ? Simplement une niche de cadres supérieurs parisiens aisés et technologiquement bien équipés, ce qu'on appelle souvent les « early adopter » ou un public plus large ?

Chapitre 15:
Penses-tu que le podcasting pourrait devenir un « mass média » à l'image de la télévision ou de la radio ?

Chapitre 16:
Envisagerais-tu un podcast vidéo à l'image de la chronique de François Simon sur « Paris Première » ?

Chapitre 17:
Et si maintenant je devais te convaincre de me suivre dans un restaurant de mon choix, quels arguments aimerais-tu entendre ?

Conclusion:
Merci Caroline de t'être préter à cette interview... Vous pouvez retrouver les critiques gastronomiques de Caroline sur www.tableadecouvert.com ou directement sur la version iTunes de table à dévouvert.

Quand à nous podauditeurs, podauditrices, je vous retrouve très bientôt pour un prochain « Podcasts & Nous ». En attendant, continuer à lire le blog : www.lepodauditeur.com !

Mr vertigo

1 commentaires:

  • Quel plaisir d'entendre Caroline parler de son activité! Le chroniqueur gastro que je suis, spécialisé comme Caroline dans la découverte et le suivi des restaurants et autres bistros, est complètement fan du concept de son podcast. Ce qui est le plus important à mon sens, et ce qu'elle souligne elle-même dans une certaine mesure, c'est la possibilité à travers l'utilisation d'un univers sonore, de laisser courir l'imaginaire de l'auditeur, qui va pouvoir tenter de percevoir l'atmosphère d'un lieu de façon beaucoup plus sensible qu'à travers de simples mots couchés sur papier. Et quand on la suit dans ses tribulations, on sent que Caroline a elle aussi, comme les chefs qu'elle apprécie, envie de faire plaisir, et son plaisir est communicatif.

    Par Anonymous Matthieu Picano, À vendredi, mai 05, 2006 9:45:00 AM  

Enregistrer un commentaire



<< Accueil